Previous Tab Next Tab
un promeneur de chien
un promeneur de chien
la plus grande avenue du monde
la plus grande avenue du monde
goliath sort du port !
goliath sort du port !
plaza 25 de Mayo
plaza 25 de Mayo
Nuestra signora del Pilar
Nuestra signora del Pilar

25000

2572
22:52

Notre retour par les USA

Posté le : 16/04/2011

L’attente fut longue en Colombie et agrémentée de nombreux contretemps de dernière minute pour faire partir le container et Goliath pour sa nouvelle destination : Sète et la France ! .Deux contrôles anti-drogue dont un le dernier jour avec un berger allemand qui nous laissera des touffes de poils dans tout le camping-car ! Mais ça y est le grand jour est arrivé : Destination : Fort Lauderdale juste à côté de MIAMI. Les enfants sont très excités à l’idée de découvrir ce continent très souvent vu dans les films et autre séries TV… Le retour à la civilisation est proche.

Nous arrivons sans encombre à l’aéroport et commençons une longue file d’attente (la compagnie nous avait prévenu au moins 3 h avant le départ). Comme toutes les compagnies Low-Cost les bagages sont pesés scrupuleusement et soumis à supplément, en cas de surcharge. Et devinez quoi ? Nous n’avons pas failli à la règle. Il faut dire que nos moyens pour peser nos bagages avait été plus que rudimentaires puisque nous avions emprunté un pèse personne à aiguille au frère de la patronne de l’hôtel Bella Vista. Mais le constat est lourd, nous sommes à 25 kg au lieu de 18 ! On nous réclame plus de 40 dollars et nos sacs à dos sont déjà bien remplis. Alors sans nous dégonfler nous ouvrons notre unique valise (et oui elles sont payantes) et déballons nos affaires à même le sol sous les yeux ébahis des voyageurs…. Blousons autour de la taille, sweat shirt,, etc ; etc ; il fait quand même une chaleur étouffante dans l’aéroport mais à Baltimore seulement 10°C…. il fallait prévoir ! Bref nous arrivons à rétablir un poids acceptable et nous dirigeons vers la douane, immigration et bien sûr nous avons droit à déballer tous nos sacs !!! Les contrôles sont incessants et nous recommencerons l’opération jusqu’à la porte d’embarquement ! Nous voilà enfin dans l’avion et le cœur serré nous quittons ce continent.


USA01.jpg

USA02.jpg

L’arrivée se fera comme une lettre à la poste et nous avons une forte agréable première impression des USA, personnel en nombre, pratiquement pas d’attente et tampons sur les passeports avec emprunte en moins d’une minute ! Mais l’aventure ne fait que commencer….

Nous avions réservé sur internet une voiture de location chez HERTZ pour le lendemain matin. Afin de nous en assurer, nous décidons d’y faire un petit tour de reconnaissance et bien nous en a pris…. Après une bonne demi-heure d’attente et les enfants chahutant dans l’aéroport, nous apprenons qu’il faut impérativement le permis de conduire français pour louer une voiture aux USA et bien sûr nous n’avons que le permis international !. La responsable est désolée mais ne peut rien faire c’est la loi ! Nous décidons de faire le tour des autres loueurs : même refrain ; la majorité  n’a d’ailleurs plus de voiture disponible pour le lendemain. L’inquiétude nous gagne mais épuisés nous rejoignons notre Motel. Nous écrivons à SUPER MAMIE thérèse (83 ans quand même !) sur son IPAD pour lui demander un exploit : retrouver au moins un des deux permis de conduire et nous le scanner à l’aide de notre fidèle et dévouée amie Fred qui nous aura sortie de bien des tracas ! Et miracle elle a réussie. Merci le décalage horaire ! Nous n’avons plus qu’à trouver une imprimerie et une plastifieuse et le tour est joué. Vive les moyens de communication !

Nous voilà partis à l’assaut de cet immense pays et sans tarder nous filons sur MIAMI et les keys. Nous ne serons pas déçus c’est comme dans les films ! Luxe, gloire, beauté, extravagance ….

USA03.jpg

USA16.jpg

USA04.jpg

USA05.jpg

L'I Pad 2 vient juste de sortir : difficile de l'ignorer !

USA06.jpg

On gare son yacht devant sa maison comme on gare sa voiture dans son allée.

USA07.jpg

La police montée ne fait pas semblant !

USA08.jpg

Les keys sont beaucoup plus reposantes et nous y passerons notre deuxième nuit ….. dans la voiture, enfin presque Enzo et Fred sur le ponton puis dans un catamaran obicat !. En effet l’hotel le moins cher est à 100 dollars et notre budget est plus que jamais restreint. Après tout l’aventure c’est l’aventure.

USA09.jpg

USA10.jpg

USA11.jpg

Afin de les récompenser, les enfants auront droit à leurs premiers DONUTS au petit déjeuner ; Evan a particulièrement apprécié !

USA13.jpg

Nous avons toujours autant de plaisir à admirer la nature et les ponts qui enjambent chaque île sont immenses !

USA12.jpg

USA15.jpg

USA14.jpg

Nous profiterons également des plages de la Floride (Fort Lauderdale, West Palm Beach, Fort Pierce, Daytona Beach, Cocoa Beach…)


USA18.jpg

USA19.jpg

USA22.jpg

Nous avons choisi la chaine Motel 6 bon marché et très confortable.

USA20.jpg

USA21.jpg


Bien entendu nous ferons un petit tour au Mc Donald’s pour les enfants qui sont absolument allucinés de voir que les boissons sont à volonté, il y a même des boissons énergisantes : Powerade !

USA23.jpg

Aux Etats Unis tout est grand, les places de parking, les autoroutes (gratuites, ça nous change de la Colombie !),

USA17.jpg

Limousines,

USA26.jpg

Tous les camping-cars  (le mot n’est pas très adapté comparativement aux nôtres) et leur voiture tractée ! Un vrai sentiment de liberté nous accompagne.

USA24.jpg

Nous visiterons Jacksonville,

USA25.jpg

Savannah,

USA28.jpg

USA29.jpg

USA27.jpg

USA30.jpg

USA31.jpg

USA32.jpg

et Richmond

USA33.jpg

USA34.jpg

Enfin Washington DC : fascinant.

USA35.jpg

USA36.jpg

USA37.jpg

la Maison Blanche…

USA38.jpg

USA39.jpg

Malgré le froid et la pluie, toutes les rues sont arborées de cerisiers en fleurs,

USA58.jpg

USA60.jpg

Nous visiterons le musée de l’air et de l’espace,

 USA41.jpg

USA40.jpg

USA42.jpg

USA43.jpg

USA44.jpg

USA45.jpg

USA46.jpg

USA47.jpg

USA48.jpg

le musée indien,

 

 


USA49.jpg

USA50.jpg

USA51.jpg

USA52.jpg

USA53.jpg

USA54.jpg

le capitole,

USA56.jpg

USA57.jpg

Le monument Jefferson

USA59.jpg

L'obélisque

USA61.jpg

Les camions de pompiers comme dans nos reves de gosses.

USA55.jpg

USA62.jpg

USA63.jpg

Notre dernier jour est arrivé très vite, une semaine c’est trop court , nous n’avons eu qu’un petit aperçu de cette immense nation mais c’est avec une très forte envie d’y retourner pour y séjourner plus longtemps.

Nous rendons la voiture de location à l’heure en fin de matinée mais nous voilà à attendre un long moment dans l’aéroport car notre avion est à 17H…. 

Nous nous installons sur un banc avec tous nos bagages comme vous pouvez imaginer une famille avec trois enfants. Afin de passer le temps nous faisons des aller-retours au tableau d’affichage afin de connaitre notre porte d’embarquement. C’est au tour de Fred quand un policier a la bonne idée de venir me parler ….  Il parle beaucoup trop vite pour moi dans un premier temps et je crois comprendre qu’il s’agit des enfants…. Ok nous sommes étalés dans l’aéroport avec sandwich, chips et bagages mais nous ne faisons rien de mal ….  Il m’explique plus doucement qu’il voudrait m’emprunter les enfants afin de faire une expérience avec un jeune chien en cours de dressage qui n’a jamais été confronté aux enfants. Je suis un peu inquiète mais nous nous prêtons volontiers au jeu après avoir pris la peine de poster un garde policier devant nos bagages ! Et le spectacle peut commencer !

USA66.jpg

USA64.jpg

Le chien obéit au doigt et à l’œil et ne prête absolument aucune attention aux enfants, qui s’agitent et dansent autour de lui.

USA65.jpg

Très vite nous faisons l’animation dans l’aéroport. Nous nous amusons comme des fous à le regarder faire ses exercices. Enzo et Matis auront même le droit d'endosser la tenue de combat pour les chiens d'attaque !

USA67.jpg

USA68.jpg

 C’est à ce moment que Fred revient de son petit tour et me lance un regard paniqué en nous voyant entouré de policiers avec des chiens et les bagages sous bonne garde. Il ne faut pas oublier que nous venons de Colombie et l’angoisse que quelqu’un nous place de la drogue en cachette nous a souvent effleuré l’esprit. Je le rassure très vite et le chef des maitre-chiens nous remercie chaleureusement : les enfants ont même droit à 1 dollar chacun ! C’est l’Amérique !  

USA70.jpg

C'est l'heure de l'embarquement,

USA69.jpg

USA72.jpg

Notre voyage se terminera dans le calme avec un fort gout d’inachevé puisque nous n’avons pu malheureusement suivre notre périple jusqu’au bout qui prévoyait l’Amérique Centrale, le Mexique et les USA avec Goliath car à court de budget. En effet, nous n’aurons finalement pas pu louer notre maison comme prévu au départ. Nous avons toutefois conscience d’avoir vécu une grande, belle et riche aventure familiale qui nous laissera des souvenirs indélébiles.

 

USA71.jpg

 

 

USA74.jpg

USA75.jpg

USA76.jpg

Chicago by night

USA77.jpg

USA78.jpg

USA79.jpg

USA80.jpg

Notre escale à Munich,

USA81.jpg

La chaine des alpes,

USA82.jpg

Et enfin la Cote d'Azur

USA83.jpg

USA84.jpg

A l’heure du bilan, nous avons eu un véritable coup de cœur pour l’Argentine : ses paysages à couper le souffle, ses immensités sauvages où les animaux sont chez eux, libres, et où nous ne sommes que des invités.

Notre deuxième coup de cœur sera pour le Pérou et ses ruines Inca, plus particulièrement Cuzco. Ce peuple chaleureux qui a su garder un véritable esprit communautaire aurait beaucoup à nous apprendre. Ils ont su garder leur tradition, transmettre leur héritage culturel (Seul je ne peux rien, ensemble on peut tout), ce qui ne les empêche pas d’être totalement ouverts aux autres quels qu’ils soient (étrangers, voyageurs, touristes…).

Notre plus gros regret est de ne pas être allé dans la jungle amazonienne mais avec trois enfants ce n’était pas évident.

Le voyage n’est pas un long fleuve tranquille. Nous prenons le temps de vivre mais les jours défilent à toute allure malgré tout. Il faut dire que le CNED  est une grosse contrainte en voyage surtout à partir du collège car il est demandé un véritable travail de fonds de la part de l’élève et aussi des parents, ce qui écourte considérablement les journées et met parfois les nerfs à vif….

Ces 7 mois auraient largement pu être doublés rien que pour l’Amérique du Sud tant il y a à découvrir. Le premier jour dans un lieu inconnu est toujours un peu déstabilisant et ce n’est qu’au bout de quelques temps que l’on s’en empreigne vraiment. Il est très important de prendre le temps si on veut voir autrement qu’un simple  touriste. Je terminerai par une citation de Proust adaptée : un voyage de découverte ne consiste pas à voir de nouveaux paysages  mais à revenir avec de nouveaux yeux. L’avenir nous le dira….